Répercussions de la crise COVID et de la transition écologique

La crise COVID19 a relancé le transport individuel, là où le transport collectif apparaissait comme la solution à imposer pour la transition écologique. Elle a aussi accéléré des évolutions qui étaient déjà à l’œuvre, comme la fréquence accrue de comportements irrationnels, venant de certains usagers de la route, facteurs de dangerosité routière notamment dans nos rues.

Les industriels sont demandeurs des futurs scénarios à risque, notamment en milieu urbain, et les pouvoirs publics français ont tout intérêt à ce que ces scénarios, qui peuvent être spécifiques des usages français comme les remontées de files, soient rapidement intégrés dans les spécifications des futurs véhicules et infrastructures.